Logement: budget 2020 ce qui vous attend

Dernière mise à jour : 24 févr. 2020

Le projet de loi de finances 2020 est montré ce vendredi en Conseil des ministres. Avec un impact sur la taxe d’habitation, la rénovation énergétique ou encore les HLM, le logement est en première ligne.



Le logement au régime sec

Le budget du ministère de la Cohésion des territoires, dont dépend le logement, est diminué de 1,5 milliard d’euros à 14,9 milliards d’euros (-9,1% par rapport au précédent budget), selon le projet de loi de finances 2020. C’est le ministère qui devrait sortir la plus forte baisse des crédits. Depuis le début du quinquennat, il a déjà nettement dû réduire la voilure: son plafond de dépenses devrait passer de 18,3 milliards d’euros en 2017 à 14,9 milliards d’euros en 2020, soit une baisse de plus de trois milliards d’euros.

Le ministère doit essentiellement tirer ces économies d’une réforme des aides au logement (APL).Prévue en janvier puis en avril 2019, cette réforme devrait finalement voir le jour début 2020. Les APL ne seront plus calculées sur les revenus d’il y a deux ans mais sur ceux de l’année en cours. Cette réforme doit bénéficier aux comptes publics dans l’idée que les revenus actuels sont en général plus élevés, grâce à la croissance, et que cela réduit mécaniquement le montant des aides qui leur sont conditionnées.