Rénovation énergétique : les arnaques progressent de 20% alerte la DGCCRF

Dernière mise à jour : 24 févr. 2020


La DGCCRF s’alarme dans un rapport publié ce jeudi d’une recrudescence des arnaques sur les travaux de rénovation énergétique. L’État et les associations de consommateurs se mobilisent.

C’est par exemple, un artisan qui bâcle l’isolation de votre toit. Son entreprise vous facture 10 fois ce que les travaux auraient dû vous coûter. Certes, vous ne payez qu’un euro grâce au coup de pouce "économie d’énergie" du gouvernement. Mais vous allez devoir faire refaire ces travaux mal faits, et cette fois intégralement à vos frais puisque vous ne pouvez bénéficier qu’une fois du crédit d’impôt. Voilà un des types d’arnaques à la rénovation énergétique qu’a repéré la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes.

La DGCRFF a publié ce jeudi le résultat de ses contrôles dans le secteur, où elle fait état d’une hausse de ces fraudes de 20% sur les 12 derniers mois. Ainsi sur 469 établissements contrôlés, c’est plus de la moitié, 56%, chez qui des anomalies ont été constatées. Bien souvent de "petites structures, mobiles et éphémères, comptant parfois dans leurs équipes plus de commerciaux que d’ouvriers", a détaillé le porte-parole de la répression des fraudes dans Le Parisien.


Ne jamais verser d'acompte